Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 pdf VERSION IMPRIMABLE

SUPPRESSION DU 13èME MOIS

13eme mois

C’est donc en CCE, lors d’une information consultation que sera réglé le sort de notre 13ème mois : pour satisfaire les désidératas fiscaux nous gratifiant au 01 janvier 2019 de l’extrême ponction de l’impôt sur le revenu sur nos maigres subsides.

A partir de 2019, la Direction décide de verser notre base annuelle de revenus sur 12 mois, comme déjà chez nos collègues « hors convention », et ce, afin d’adoucir l’impression de baisse des revenus liée au prélèvement à la source.

Malheureusement, il ne s’agit pas de réduire l’écart de revenus d’avec les salariés « HC » mais simplement de faire croire à tous les petits revenus de la banque, c’est à dire une grande majorité de salariés, que leur pouvoir d’achat se maintient.

Cela étant, beaucoup d’entre nous payons mensuellement l’impôt. In fine, le lissage de notre 13ème mois ne changera rien à ce titre.

La Cgt déplore que l’avis préalable des salariés n’ait pas été demandé, comme ce fut le cas, en son temps, lors du passage de 14,5 mois à 13 mois.

VERS UN RéFéRENDUM ?

La Cgt a demandé à la Direction l’organisation d’un référendum sur cette question avant consultation du CCE. La Cgt regrette qu’aucune autre Organisation Syndicale n’ait relayé cette demande.

La Direction n’ayant pas apporté de réponse en séance, nous allons adresser par courrier à la RH Groupe, une confirmation de la demande d’organisation d’un référendum auprès du Personnel.

CENTRE DE SERVICE

ia

Nous vous joignons notre analyse avant la présentation de ce projet : consultable ici

3 mois ont passé, le temps d’une expertise, et aucune de nos incertitudes n’a été levée, si ce n’est que le quotidien en agence ne risque pas de s’améliorer.

La Cgt a donc rendu un avis défavorable que vous pouvez consulter ici.

HARCELEMENT ET VIOLENCE AU TRAVAIL

La Cgt n’est pas signataire de cette nouvelle mouture de l’accord, jugé trop souple et pas suffisamment engageant.

Tout juste peut-on constater que des formations sont mises à l’ordre du jour ; le bon vieux elearning de circonstance, du présentiel pour les RH et le maintien du dispositif spécifique de traitement des signalements avec quelques évolutions.

Une révolution !!!!